La démarche qualité

CertificationHygiène et securité

La certification mise en oeuvre par la Haute Autorité de Santé (HAS) est une procédure d'évaluation externe. Elle est obligatoire pour tout établissement de santé et est renouvelée tous les 4 ans.

Réalisée sur la base d'un référentiel élaboré par la Haute Autorité de Santé, le manuel de certification, elle apprécie le système de management de la qualité, mais également des aspects spécifiques de l'organisation des soins et les démarches d'Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP).

Cette procédure a pour objectifs :

  • d'améliorer la qualité et la sécurité des soins délivrés au patient ;
  • de promouvoir des démarches d'évaluation et d'amélioration ;
  • de renforcer la confiance du public par la communication des résultats.

La clinique de la Côte d'Emeraude a été certifiée V2 en octobre 2007. Une seconde visite a eu lieu en avril 2011, et la Clinique de l'Émeraude était le premier établissement dans le secteur sanitaire et hospitalier à passer le test V3 dans la région. Le test cette fois met l'accent sur la mesure de la qualité et la sécurité des soins. Les comptes rendus des visites sont disponibles sur le site de la HAS http://www.has-sante.fr

 

Indicateurs de qualité

La HAS est engagée depuis 2009 dans la généralisation d'indicateurs de qualité, en coopération avec le Ministère de la Santé. Ces indicateurs portent sur:

  • la lutte contre les infections nosocomiales,
  • la qualité de la prise en charge.

Vous retrouverez ces indicateurs parmi d'autres informations sur le site http://www.scopesante.fr. Résultats publiés en novembre 2014 en cliquant ici

Les vigilances

La matériovigilance a pour objet la surveillance des incidents ou des risques d'incidents résultant de l'utilisation des dispositifs médicaux.

L'hémovigilance : la sécurité transfusionnelle est assurée par le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d'Hémovigilance (CSTH) ;  il assure la mise en oeuvre du programme de sécurité transfusionnelle, organise le suivi et la veille sanitaire.

La pharmacovigilance a pour but l'identification, l'évaluation et la prévention du risque d'effets indésirables des médicaments mis sur le marché.

L'infectiovigilance a pour objet la surveillance des infections nosocomiales ou de tout épisode infectieux épidémique ou non survenant dans l'établissement ou au décours d'une hospitalisation. Le CLIN assure cette surveillance.

L'identitovigilance a pour objet la surveillance et la gestion des risques d'erreurs liés à l'identification des patients tout au long de leur prise en charge et de leur parcours dans l'établissement.